ebg1eBusiness Generation : les micros-entreprises gagnent de l’argent sur Internet,

Village Mondial, Paris 1999 Vous pouvez Télécharger ebg-book

Nominé pour le Grand Prix 1999 du Livre de Management et de Stratégie de L’Expansion Management Review / McKinsey / Bol.fr

Le commerce électronique qui se développe actuellement sur le Web a-t-il les caractéristiques que lui prêtent les rapports officiels ? Une autre révolution serait en cours, que décrit « eBusiness Generation ».

La Netéconomie modifie fondamentalement la nature même de l’économie et du commerce. Dans, « eBusiness Generation, les micros activités gagnent de l’argent sur Internet », avec la multiplication des «forces faibles de l’économie» agissant sur Internet, « l’économie de basse intensité» peut devenir une nouvelle corne d’abondance . Sur la Toile, « les petits poissons sont plus nombreux que les grands » et à ce titre une révolution en cache une autre. Le livre démontrait que derrière le bruit fait par le e-Commerce « BtoB » dans les années 90 se développe une multitude de petites activités qui devenaient fiables du fait de la modification de la chalandise (avec son site on pouvait vendre dans le monde entier) et du coût très faible d’accès à la vente à distance pour les petites unités. Internet permet de rendre solvables des services impensables autrefois et à tout individu de devenir un producteur de services en ligne. Thèse savante s’abstenir : le mot le plus utilisé du monde de la toile c’est « money, money » ! Les multinationales individuelles déferlent sur Internet avec l’explosion des micro-activités en ligne. Nous assistons à l’irruption de millions d’invités inattendus, une avalanche de micro-entreprises individuelles et familiales qui fourmillent d’idées. Opportunistes, imaginatifs, ils ouvrent une boutique virtuelle et tentent de gagner un peu d’argent, de toutes sortes de façons. eBusiness Generation annonce avec le « self employment » un pont prometteur entre le monde du travail et celui de la création des activités en ligne. Il tente de répondre aussi à une question. De nouveaux gisements d’activités s’ouvrent à nous : comment la France doit-elle s’adapter pour favoriser la liberté d’entreprendre dans ce nouvel espace de conquête qu’est le cyberespace ?