Revenu universel contre Revenu minimum ? Pas TOP !


un des promoteurs de l'impôt négatif

 « Nous glissons de fait sans le dire vers un système de quasi-revenu universel financé par de la dette et in fine de la création monétaire. » Olivier Passet. … donc un endettement croissant dû à des dépenses sociales augmentant plus vite que la création de richesse nationale. Un risque qui n’avait pas échappé à John Maynard Keynes pour qui : L’endettement était une façon de détruire une société par la corruption monétaire – « Par des procédés constants d’inflation de la dette, les Gouvernements peuvent confisquer d’une façon secrète et inaperçue une part notable de la richesse de leurs nationaux. Par cette méthode, tandis que le système appauvrit beaucoup de gens, il en enrichit quelques-uns (voir les résultats de la bourse). La méthode se poursuivant, la valeur réelle de la monnaie variant de mois en mois, les rapports constants de débiteurs à créanciers, qui constituent le premier fondement du capitalisme, sont troublés au point de perdre toute signification. Et les procédés d’enrichissement deviennent un jeu de hasard, spéculatif : une loterie.  Il n’y a pas de moyen plus subtil et plus sûr de bouleverser la base actuelle de la Société que de corrompre la circulation monétaire. Le procédé range toutes les forces cachées des lois économiques du côté de la destruction, et cela d’une façon que pas un homme sur un million ne peut prévoir ». Et Maurice Allais de commenter : « Le mécanisme de la création de monnaie par le crédit (plutôt que par la création de richesses) est le cancer qui ronge irrémédiablement les économies »

Je plaide depuis des décennies pour une approche par la « rémunération globale » parce qu’on ne peut plus offrir un salaire sur la seule mesure du temps passé au travail et sa productivité supposée.  C’est la raison aussi pourquoi je milite pour un impôt négatif plutôt que le revenu universel qui contourne l’obligation d’adosser le revenu à la création de richesses. Le revenu dit « universel » ne doit pas être une allocation sociale de plus, on en crève ! voir : L’Impôt Négatif Forfaitaire pour compenser la diminution des Rémunérations

Précédent Netbrain, une Planète numérique
Suivant Voiture électrique : schizophrénie écolo, fausse bonne idée ?

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 2 =