Posts in category

Modes de création de valeur

La Toile aura bouleversée l’idée que nous nous faisions des modèles économiques traditionnels. Quels sont les “business models” et les modes d’organisation les plus créateur de valeur?

Avec le « bartering » les entreprises redécouvrent l’économie de compensation

Read More

Le Gène Dissident facteur clé de l’évolution des organisations

Read More

Alors, combien tu vaux !?

Read More

L’économie de la planète numérique a pour première caractéristique d’être à l’origine d’un grand mouvement du libéralisme. J’entends par là qu’elle libère les énergies et rend possible des millions d’initiatives dont l’autoproduction sur la Toile est un exemple. Aller sur la Toile, c’est devenir acteur de sa vie numérique.

L’ensemble des innovations soumises aux entreprises sont le fait de métissage d’idées, de savoirs, d’expériences ou de transferts technologiques qui ont toutes pour dénominateur commun d’être sorti du cerveau d’un nombre croissant d’individus collaborant ensemble. Le saut créatif dépend moins de la connaissance acquise que de la capacité à poser en permanence sur le monde …

Alors que 2008 marque une date historique de la fin du pétrole bon marché, le baromètre européen des énergies renouvelables considère que l’objectif que s’était fixé la Commission Européenne d’arriver à produire 12% de sa consommation totale ne sera pas atteint en 2010. Nous consommons mille six cent fois plus d’énergie qu’en 1900. Aujourd’hui, les …

Les innovations soumises aux entreprises sont le fait de métissage d’idées, de savoirs, d’expériences ou de transferts technologiques qui ont tous pour dénominateur commun d’être sortis du cerveau d’un nombre croissant d’individus collaborant ensemble. Ce saut créatif dépend moins de la connaissance acquise que de la capacité à poser en permanence sur le monde qui …

0

Innovation et protection des brevets : Un processus coopératif de validation des brevets utilisant le P2P

Les Américains n’en reviennent toujours pas. Lorsque le docteur indien Govindappa Venkataswamy décide un jour d’aider les millions de mal voyants, il s’apercevra que, pour opérer ses malades, il lui faut se procurer aux Etats-Unis les lentilles à greffer pour 150 à 300 dollars l’unité. Le marché est sous la coupe de quelques multinationales. Il …

Jean de la Fontaine s’est souvent inspiré des fables d’Esope et bien des poètes, de la Renaissance à l’époque romantique du 19eme siècle, ont puisé dans les mythes universels de l’antiquité. La génération Internet du copier-coller a bien compris le parti qu’elle pouvait tirer du réseau. Tous les professeurs savent impossible un flicage constant de …

En mai 2000, Eurotechnopolis Institut réunissait quelques responsables d’entreprises pour tenter de clarifier l’idée que nous nous faisons de l’économie immatérielle. La discussion fut chaude. Nous restions partagés sur une conclusion paradoxale : la valeur en économie immatérielle tenait-elle de l’intensité du « désir » ? Une donnée où l’irrationnel dominerait le jeu des acteurs ?

Désormais aidé par la Toile, un nombre croissant d’individus, aisés ou modestes, prend l’habitude de troquer des biens, des services, des savoirs ou des villégiatures, des enfants pour apprendre une langue le plus souvent et des métiers aussi (voir les émissions de TV récentes). Au final nous découvrons un monde post-capitaliste en creux de l’économie traditionnelle. On passe dans la non-économie : une valeur d’estime contre une autre valeur d’estime.

En me gardant bien d’aborder le sujet par une explication trop scientifique, dans mon livre, « eBusiness Generation, les micros activités gagnent de l’argent sur Internet », j’y traitais longuement un phénomène nouveau : La multiplication des « forces faibles de l’économie » agissant sur Internet. D’abord en montrant que sur la Toile, « les petits poissons sont plus nombreux que les …